Vous avez-dit Natation Artistique ?

Nager la tête en bas,

Faire des « pirouettes »,

Avec le sourire et les paillettes,

C’est ça la Natation Artistique !!

Règle de base de la natation Artistique

La natation synchronisée contient a l’intérieur même de sa discipline plusieurs disciplines :
  • de la natation
  • de la gymnastique
  • de l’accrosport
  • de la danse
  • du renforcement musculaire
  • de la musique
  • du spécifique de la natation synchronisée
En natation synchronisée les points récompensent la technique et le sens artistique.
Il existe des compétitions solo, duo et en équipes de huit nageuses (dix nageuses au maximum dans un ballet « combiné »).
Les ballets durent entre 2 et 5 minutes, selon la catégorie d’âge et de l’épreuve. Les nageuses ont le droit de présenter une danse sur la plage, mais elles ne doivent pas excéder dix secondes.
Les nageuses n’ont en aucun cas le droit de toucher le fond de la piscine ou le bord du bassin, même lorsqu’elles effectuent des portés (pyramides).
Les juges doivent noter le travail technique pour les figures et les aspects techniques et artistiques pour les programmes. Les notes techniques sont données pour la synchronisation, l’exécution et la difficulté des mouvements. Les notes artistiques sont données pour la chorégraphie, l’interprétation musicale et le style de présentation.

Origine de la discipline

La natation synchronisée (artistique) était pratiquée à l‘Antiquité par les grecs pendant les jeux, comme divertissement.
Elle est l’une des rares disciplines uniquement féminine des Jeux Olympiques (les autres étant la gymnastique rythmique et le softball).
Il s’agit d’un sport relativement récent, son origine ne remontant qu’au début du XXe siècle. Les spectacles aquatiques ont été popularisés aux Etats-Unis par Annette Kellerman (1886-1975), nageuse australienne en exécutant ses acrobaties dans un réservoir de verre.
Le sport a alors été développé par Katherine Curtis qui, vers 1915, exécutait des figures acrobatiques en musique. L’annonceur, Norman Ross, ancien nageur olympique médaillé d’or, donna à sa démonstration le nom de « natation synchronisée ».
Cette discipline est plus tard devenue populaire grâce à la star de cinéma Esther Williams qui introduisit des ballets aquatiques dans plusieurs films américains.
Ce n’est que lorsque Frank Havlicek, un étudiant de Curtis, a établi certaines règles, que ce sport est devenu une compétition.

La natation artistique de 1 à Z (ou presque)

En France, ce sport est pratiqué dans près de 300 clubs.

Apnée

Les temps d’apnée sont l’une des contraintes physiques les plus importantes de la discipline. Sur la durée d’un ballet (jusqu’à 5 minutes).

Bassin

La piscine doit mesurer au minimum 25mx12m et doit être suffisamment profonde.

Il est en effet interdit de prendre appui au fond et, lors des grandes compétitions, une caméra sous-marine permet de vérifier que cette obligation est respectée.

Créativité

La créativité est au coeur de la performance car il faut se démarquer par une production originale. Elle peut s’exprimer par la chorégraphie, le choix musical ou encore les maillots de bain.

Equipe

La natation synchronisée peut se pratiquer en solo, en duo ou en ballet (équipe de 4 à 10 nageuses). L’esprit d’équipe est donc primordial.

Figures imposées

Lors des compétitions, des épreuves appelées figures imposées permettent d’évaluer les qualités techniques d’une nageuse en dehors des aspects artistiques présents dans les programmes. Les nageuses effectuent individuellement devant les membres du jury des figures techniques 2 figures obligatoires et 2 figures tirées au sort.

Sauf dans la catégorie Senior, où il s’agit d’un programme court dit Programme Technique, et d’un programme long dit Programme Libre.

Improvisation

Chez les plus jeunes nageuses il y a des épreuves d’improvisation où, sur une musique imposée, elles doivent créer elles-mêmes une chorégraphie.

Loisir

Ce sport peut être pratiqué à haut niveau mais aussi pour le loisir. Certains clubs n’ont pas une vocation compétitive et donnent la priorité aux galas.

Maillots de bain

Les maillots de bain doivent être d’une pièce, sans trop d’échancrure ni de décolleté. Les maillots des épreuves libres sont souvent faits sur mesure. Lors des figures imposées, la tenue est par contre la même pour toutes : maillot de bain noir et bonnet blanc.

Porté

Ce sont les figures les plus spectaculaires de la natation synchronisée. Comme il est interdit de prendre appui au sol, c’est uniquement la propulsion des nageuses qui permet d’effectuer le porté.

Russes

La Russie domine aujourd’hui la hiérarchie mondiale. C’est l’un des rares pays où ces sportives sont professionnelles.

Souplesse

La souplesse est une qualité essentielle. Pour valider son parcours de formation, la nageuse doit maîtriser au moins deux des trois grands écarts.

Vidéo sur la technique